Numéro central : 08 250 POMPE | N° Indigo : 0 825 07 66 73
Île-de-France
Île-de-France
Marseille
Lyon
Lille
Bordeaux
Nantes
Nancy
Maroc
Côte d’Ivoire
26, avenue Roger Hennequin - Z.A. de Trappes Elancourt - 78190 TRAPPES
6, avenue Emile Zola - Z.A. Agavon - 13170 LES PENNES MIRABEAU
31, avenue des frères de Montgolfier - Z.I. Mi-plaine - 69680 CHASSIEU
31-2 rue Luyot - Z.I. B - 59113 SECLIN
6, avenue Paul Langevin - ZI de Pessac Bersol - 33600 PESSAC
Rue des Vignerons - Z.A.C. Les Hauts de Couëron - 44220 COUERON
Zone Inova 3000 - 6, rue du Pré Cohey - 88150 THAON-LES-VOSGES
Lot 54-55 ZI Sapino - Aéroport Mohammed V, Casablanca - 26200 NOUASSEUR – MAROC
Abidjan-Treichville - Av Nanan Yamousso prolongée, Ex Immeuble Simo - 18 BP 2878 Abidjan 19

UN PROJET PILOTE PHARE DANS LA PRÉVENTION DES INONDATIONS

Dernièrement, l’établissement public territorial du bassin Seine Grands Lacs a fait un premier bilan de l’action de prévention des inondations : « Le casier pilote ». La gestion des flux et le respect de l’environnement étant des sujets auxquels nous sommes régulièrement confrontés dans nos activités, cette démarche nous intéresse !

 

Pour le contexte, afin de réduire les conséquences des inondations en Ile-de-France, 20 collectivités se sont réunies pour mettre en place le Programme d’Actions de Préventions des Inondations. Il comprend 167 actions avec un budget de 182 millions d’euros. L’idée est de sensibiliser les populations concernées et de progresser en matière d’alerte et de gestion de crise.

 

Les nouveaux ouvrages de régulation des crues sont donc aménagés en cohérence avec ce nouveau programme, comme ce projet phare de 2020 : « le casier pilote de la Bassée ».

 

  • Qu’est-ce que c’est ?

Ce projet test consiste à aménager un espace endigué de 360 hectares (avec la capacité de bloquer 10 millions de m3 d’eau) en cas de forte crue de la Seine, ce qui arrive une fois tous les 5 à 7 ans.

Pour tester la technique, une station de pompage et une digue longue de 7.9 m vont donc être construites sur les territoires du sud de la Seine-et-Marne, de Balloy, Châtenay-sur-Seine, Égliny et Gravon.

 

Derrière ce projet se trouve également la volonté de renouer avec la biodiversité, ce qui passe par la maîtrise et la valorisation écologique d’une zone humide “exceptionnelle”.

image_pdf

Laisser un commentaire