Numéro central : 08 250 POMPE | N° Indigo : 0 825 07 66 73
Île-de-France
Île-de-France
Marseille
Lyon
Lille
Bordeaux
Nantes
Nancy
Maroc
Côte d’Ivoire
26, avenue Roger Hennequin - Z.A. de Trappes Elancourt - 78190 TRAPPES
6, avenue Emile Zola - Z.A. Agavon - 13170 LES PENNES MIRABEAU
31, avenue des frères de Montgolfier - Z.I. Mi-plaine - 69680 CHASSIEU
31-2 rue Luyot - Z.I. B - 59113 SECLIN
6, avenue Paul Langevin - ZI de Pessac Bersol - 33600 PESSAC
Rue des Vignerons - Z.A.C. Les Hauts de Couëron - 44220 COUERON
Zone Inova 3000 - 6, rue du Pré Cohey - 88150 THAON-LES-VOSGES
Lot 54-55 ZI Sapino - Aéroport Mohammed V, Casablanca - 26200 NOUASSEUR – MAROC
Abidjan-Treichville - Av Nanan Yamousso prolongée, Ex Immeuble Simo - 18 BP 2878 Abidjan 19

Alimentation en eau d’une aluminerie

Créée en 1907, l’aluminerie Trimet de Saint-Jean-de-Maurienne (Savoie), dispose d’une fonderie. Cette usine est spécialisée dans la fabrication de fil d’aluminium de grande qualité et répond aux standards techniques les plus élevés de l’électrolyse (le procédé qui permet de fabriquer le métal aluminium à partir de l’alumine extraite de la bauxite). Elle fournit avant tout les industries énergétiques et automobiles qui utilisent notamment le fil d’aluminium pour les câbles électriques et les raccords.

Quelques chiffres sur cette aluminerie : 145 000 tonnes d’aluminium produites chaque année par électrolyse; 180 cuves d’électrolyse; 9 fours de fusion; 3 machines à fil …

Une aluminerie est grosse consommatrice d’eau notamment pour les échangeurs et compresseurs qui font fonctionner toute la partie électrolyse de l’alumine. Ainsi, l’usine Trimet est alimentée en eau (en grande partie) par le barrage EDF de Saint-Martin-de-la-Porte.

EDF prévient l’usine début mai 2017 qu’une coupure d’eau de 36 heures sera réalisée le 1er juin à 6 heures (une chasse hydraulique du barrage sur l’Arc est prévue) !

L’agence Telstar de Lyon est contactée par Le superviseur de maintenance et un acheteur Trimet 13 jours avant la coupure. Un rendez-vous est immédiatement pris pour le lendemain vendredi 19 mai. Visite sur site et inspection du chantier sont organisées.

Le cahier des charges est le suivant : il faut pomper de l’eau dans un “bassin d’orage”, l’amener 50 mètres plus loin dans une galerie où un sous-traitant de notre client aura mis en place 200 mètres de tuyaux fournis par nous (le travail dans la galerie nécessite des équipements spéciaux comme des détecteurs de gaz). A la sortie de la galerie, il faut faire encore 80 mètres pour pouvoir aller se brancher sur le circuit de refroidissement de l’usine.

Le lundi 22 mai au matin, l’agence remet son devis et sa préconisation : livraison et installation de trois Matador (dont une en secours) et leur coffret, une armoire de distribution, 800 m de tuyaux souples rouges, deux passages de route, des accessoires divers, (coudes, clapets, vannes, tuyaux rigides), un groupe électrogène avec sa cuve à carburant et un groupe en secours à démarrage automatique en cas de panne du premier.

Mardi 23, la commande arrive. 

Le matériel est immédiatement préparé et la logistique organisée.

Lundi 29, la livraison du matériel commence et l’installation démarre le 30 !

Les pompes sont mises à l’eau, les tuyaux et passages de route sont posés … Le 31 mai à 16 heures, les essais, réglages de débits et pressions sont réalisés. Le pompage peut commencer.

 

image_pdf