Numéro central : 08 250 POMPE | N° Indigo : 0 825 07 66 73
Île-de-France
Île-de-France
Marseille
Lyon
Lille
Bordeaux
Nantes
Nancy
Maroc
Côte d’Ivoire
26, avenue Roger Hennequin - Z.A. de Trappes Elancourt - 78190 TRAPPES
6, avenue Emile Zola - Z.A. Agavon - 13170 LES PENNES MIRABEAU
31, avenue des frères de Montgolfier - Z.I. Mi-plaine - 69680 CHASSIEU
31-2 rue Luyot - Z.I. B - 59113 SECLIN
6, avenue Paul Langevin - ZI de Pessac Bersol - 33600 PESSAC
Rue des Vignerons - Z.A.C. Les Hauts de Couëron - 44220 COUERON
Zone Inova 3000 - 6, rue du Pré Cohey - 88150 THAON-LES-VOSGES
Lot 54-55 ZI Sapino - Aéroport Mohammed V, Casablanca - 26200 NOUASSEUR – MAROC
Abidjan-Treichville - Av Nanan Yamousso prolongée, Ex Immeuble Simo - 18 BP 2878 Abidjan 19

Pompage dans une prise d’eau d’une centrale EDF

La centrale thermique de Cordemais, dans le département de la Loire-Atlantique (44), est une centrale thermique fioul et charbon d’une puissance totale de 2 600 MW ce qui en fait la centrale thermique la plus puissante de France. Elle produit l’équivalent de 25 % de la consommation annuelle de la région Pays de la Loire. Elle a été construite pour faire face à une augmentation forte de la demande d’électricité à la fin des années soixante. La première tranche, conçue par l’architecte Michel Homberg, est construite de 1967 à 1970 et est arrêtée depuis 1996. Elle est en cours de déconstruction. Les tranches suivantes ont été mises en service entre 1976 et 2007. Elles font de Cordemais la première centrale thermique de France avec une production annuelle de 5,2 TWh. Des installations de dépollution sont mises en place pour diminuer l’impact sur l’environnement. En 1999, les tranches 4 et 5 (charbon) bénéficient de la mise en place de la désulfuration, puis en 2008 de la dénitrification.

L’agence Telstar de Nantes est contactée par Ortec (pour le compte d’EDF) pour réaliser un pompage dans l’une des prises d’eau de la centrale.

Ce pompage doit permettre de continuer à alimenter les hydro-éjecteurs de cette prise d’eau pendant la maintenance de la pompe EDF en place dans la prise d’eau.

Quelques explications :

qu’est-ce qu’une prise d’eau ?

La prise d’eau est le système de pompage sur la Loire. L’eau pompée est la « source froide » de l’unité de production. elle permet de condenser la vapeur d’eau qui sort de la turbine. Après avoir traversé le condenseur, l’eau de Loire est restituée au fleuve… après être passée par un hydro-éjecteur.

À quoi sert un hydro-éjecteur ?

C’est un dispositif d’aspiration d’eau utilisant un fluide sous pression afin de créer un effet Venturi et donc une aspiration. En bref, il est chargé d’évacuer la vase ou la boue qui s’accumule au fond d’une prise d’eau.

Le cahier des charges est rigoureux car un pompage dans la Loire est toujours écologiquement sensible. Le débit souhaité est de 400 m3/h, la HMT (hauteur manométrique totale) est de 47 mètres et le refoulement de 25 mètres. La pompe en place sera isolée par un batardeau et l’installation de la pompe Telstar se fera au fond de la fosse. Elle sera raccordée sur une tuyauterie existante en DN 200.

L’agence fait sa proposition technique chiffrée. Elle est acceptée.

La livraison et l’installation peuvent commencer.

Une Grindex Méga N et la tuyauterie sont déposées dans le fond de la fosse à l’aide d’un palan manuel par palier de 6 mètres. l’alimentation électrique de la pompe est assurée par un coffret de démarrage équipé d’un démarreur progressif à rampe paramétrable (il permet la mise en charge et la vidange progressive de la canalisation).

Les essais sont concluant… le pompage peut commencer.

Pour télécharger l’article en pdf, cliquez ici

Demander un devis